Il y a encore un siècle, l’opéra était un art vivant et populaire. Celui-ci était ancré dans les mœurs et chanté régulièrement.  Aujourd’hui, il pâtit d’une mauvaise réputation : trop élitiste, exemple d’un clivage social. Pour réhabiliter son image, Charlotte Goupille-Lebret, régisseuse de scène d’opéra, a créé son podcast Opéra mon amour.

Elle y donne la parole à des amoureux de l’opéra, défaisant les stéréotypes et mettant en lumière des individus qui ont fait de l’opéra le fil rouge de leur vie. Oui, l’opéra est pour tous, qu’importe l’âge, la catégorie socio-professionnelle, le degré de connaissance musicale… Tout le monde est enclin à tomber amoureux de l’opéra. Il se vit partout, dans la rue, à l’école…L’opéra est tout d’abord une émotion, et l’émotion n’a pas de frontières.

Au travers de ces podcasts, on découvre des métiers méconnus « autour de l’opéra », un épisode étant ainsi consacré à Jacques Pallas, chef coiffeur à l’opéra durant toute une carrière, mais également des anecdotes insoupçonnées, nous plongeant dans un univers magique des plus passionnants.

On suit ainsi, dans le premier épisode, Renée, 90 ans, passionnée par ces opéras si animés qu’elle a côtoyés depuis ses 14 ans. On découvre avec elle l’évolution de son image, passant de populaire à élitiste. Elle nous émeut, racontant la splendeur d’opéras autrefois si chaleureux, rendus devant une foule fiévreuse et impatiente, les comparant ainsi à des concerts de rock. On est ému et on rit à l’évocation de ses souvenirs qu’elle transmet avec le sourire.

Dans le deuxième épisode, on rencontre le New Lyrique Boys Band, une bande de quatre copains, tous chanteurs lyriques qui revisitent l’opéra pour casser les préjugés. De Bach à Claude François, ils chantent ainsi des airs populaires sur un ton lyrique, brisant les barrières entre les genres musicaux. Ce quatuor d’opéra, accompagné de leur pianiste offre alors grâce à ce décalage, un subtil dosage entre rires et émotions. Désacralisé, l’opéra retrouve son caractère d’origine.

La diversité des invités est au centre de ce podcast qui tient ses promesses en nous présentant l’opéra sous un jour nouveau. On en devient intime, et on en (re)découvre sa nature accessible et magique. Les préjugés s’effacent alors pour laisser place à l’émotion et au mélange des genres découvert avec passion.

La première saison compte dix épisodes, un par mois, depuis septembre 2023 à juin 2024. Chaque épisode dure une vingtaine de minutes. Disponible sur plusieurs plateformes tels que Spotify ou Apple Podcast, ce format ouvre, aux petits comme aux grands, la porte à l’émerveillement.

Pour plus d’informations :