Crée en 1939, le Concours international de Genève a pour objectif de découvrir, promouvoir et soutenir de jeunes talents, en leur offrant les outils nécessaires pour développer une carrière internationale.

Cette soixante-dix septième édition était consacré à la flûte et au quatuor à cordes. Dans cette dernière catégorie, c’est le Quatuor Novo qui s’est distingué, remportant non seulement le premier prix (20 000 francs suisses) mais aussi le prix du public, le prix jeune public, le prix des étudiants et enfin le prix concerts de Jussy, permettant de se produire en concert (le 30 octobre) au temple de Jussy.

Fondé en 2018 à Copenhague, ce quatuor avait déjà remporté au printemps 2023 le deuxième prix au Concours Nielsen et au Concours de Trondheim en 2021, mais également le premier prix au Concours Steels-Wilsing de Heidelberg.

Quatuor Novo –  Crédit photos : A.L Lechat

Le deuxième prix ex-aequo (12 000 francs suisses) a été attribué au Quatuor Elmire (France, fondé en 2017) également lauréat du prix Fondation Etrillard (prix  décerné par le Jury au quatuor qui a présenté le projet artistique le plus remarquable lors de la demi-finale), et le Quatuor Hana (Allemagne, fondé en 2019).

Présidé par Corina Belcea, premier violon du Quatuor Belcea, le jury réunissait les violonistes Gabriel Le Magadure (Quatuor Ebène) et Vineta Sareika (Quatuor Artemis, Orchestre philharmonique de Berlin), les altistes William Coleman (Quatuor Kuss) et Lesley Robertson (Quatuor St. Lawrence) et les violoncellistes Christian Poltéra et Lydia Shelley (Quatuor Voce).

Quatuor Hanna

Quatuor Elmire