Dans ce numéro d’avril 2024, CLASSICA célèbre les 200 ans de la neuvième symphonie de Beethoven et part à la (re)découverte de ce monument de la culture musicale.

Couv Beethoven Classica n°261

Le 17 mai 1824, dans un des théâtres impériaux de Vienne, le génie inépuisable de Beethoven frappait de nouveau le public lors de la création de sa neuvième symphonie. Près de dix ans après la création de sa dernière symphonie (la huitième), le compositeur propose une œuvre colossale et révolutionnaire qui marque profondément le genre. Si bien d’autres compositions dans l’histoire de la musique portent le numéro neuf, cette ultime symphonie devient pourtant LA neuvième aux yeux de tous.

Quelle est l’histoire de cette symphonie ? Comment a-t-elle été composée et où réside son originalité ? CLASSICA propose de décrypter cette œuvre maîtresse et d’identifier la marque qu’elle a laissée dans l’histoire de la musique. Et pour aller plus loin, CLASSICA effectue un retour sur un siècle d’enregistrement de ce monument musical.

À ce dossier s’ajoute un entretien exclusif avec le violoncelliste Steven Isserlis, qui a un instant posé son Stradivarius pour nous dévoiler sa vision de l’interprète et du monde musical. Rendez-vous également en Norvège où le pianiste Leif Ove Andsnes nous fait découvrir le cadre féérique de la « colline aux trolls » de Grieg, et redécouvrez Jules Massenet au travers de la monographie que lui a consacrée le spécialiste Jean-Christophe Branger.

Alors, pour ne rien manquer du numéro, rendez-vous chez votre marchand de journaux, ou commandez-le en ligne ici : CLASSICA n°261.

Envie d’un aperçu ?

Sommaire

Sommaire Classica 261

Commandez en ligne ici : 

Classica n°261