Les Médias Francophones Publics ont sacré à l’unanimité l’artiste de 24 ans, saluant un « talent immense » doublé d’une « technique irréprochable ».

©Peterbut

Crédit photo : peterbut

C’est une nouvelle consécration pour la Toulousaine, déjà lauréate du prestigieux Concours Reine Elisabeth en 2023, puis Révélation artiste lyrique aux Victoires de la musique 2024. Le jury, présidé par Stéphane Grant, directeur des programmes de France Musique, a salué « une grande virtuosité » ainsi qu’une « maturité stylistique et musicale ».
Étudiante au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), où elle avait été reçue à l’unanimité 2021, la mezzo-soprano poursuit une brillante ascension et s’impose comme un talent à suivre de très près dans le paysage lyrique. Invitée à plusieurs reprises dans l’émission de Clément Rochefort « Générations France Musique, le live », la jeune artiste a déjà une carrière bien remplie : on l’a vue incarner le rôle-titre de La Cenerentola de Rossini dans une version « jeune public » au Théâtre des Champs-Élysées à Paris, puis le rôle d’Isaura dans Tancredi également de Rossini à l’Opéra de Rouen, ou encore les rôles d’Amore et Valetto dans Le Couronnement de Poppée de Monteverdi à l’Opéra de Toulon avec la Cappella Mediterranea de Leonardo García Alarcón.

Elle donne des concerts avec Les Talens Lyriques, le Ricercar Consort, l’Orchestre national Montpellier Occitanie. Juliette Mey a fait ses débuts à Salzbourg dans La Grande Messe en ut mineur de Mozart, et poursuit actuellement une tournée internationale avec Les Arts Florissants sous la direction de William Christie.

Le Prix Jeune Soliste

Doté d’une bourse de 4 000 euros, le Prix Jeune Soliste des Médias Francophones vise à soutenir la carrière des jeunes artistes. Les radios participantes – France Musique (Radio France), Espace 2 (Radio Télévision Suisse), Musiq’3 (RTBF) et ICI Musique (Radio-Canada) – s’engagent à faire rayonner le talent des lauréats dans leur pays respectif.