Le 6 mars prochain, l’Opéra de Lille accueillera, en son grand foyer, un concert de musique de chambre de « compositrices d’hier et d’aujourd’hui ».

Le pianiste Jean-Michel Dayez et la violoniste Ayako Tanaka interpréteront ainsi des musiciennes pionnières et peu connues. Leur programme réunit des pièces de Jeanne Thieffry, artiste lilloise aux multiples talents, Marguerite Canal, première femme à diriger un orchestre à la fin de la Première Guerre mondiale, Lili Boulanger, prodige de la composition musicale, ou encore Pauline Viardot, cantatrice et pianiste surdouée qui incarna le XIXe siècle romantique au sein des cercles artistiques et politiques.
Parmi cette pléiade de compositrices figurent deux de nos contemporaines : la jeune Amiénoise Camille Pépin, et la grande Kaija Saariaho, disparue en 2023.
Ce concert nouera ainsi un lien entre des œuvres ignorées par le répertoire du XXe siècle et des créations du XXIe « qui nous emmèneront vers des espaces nouveaux, tissés de dialogues avec le passé et de visions inouïes ».

Pour plus d’informations :